Château de Maubreuil

PORTRAITS

 

A la découverte des artisans de l’ombre

 

Sans eux la magie n’opérerait pas. Sans eux, Maubreuil ne serait pas Maubreuil. Ils sont l'âme du Château et travaillent chaque jour à en faire un lieu d’exception pour vous offrir une expérience unique. Ce mois-ci, nous vous emmenons à la découverte des artisans de l’ombre. Leur discrétion n’a d’égale que leur savoir-faire. Vous ne les croiserez peut-être pas dans les couloirs du Château, et pourtant l’un en connaît chaque recoin, l’autre - presque - chaque pierre. Ils sont des maillons indispensables de la chaîne. Hervé, plombier et électricien, est en charge de toute la maintenance du domaine, et Fabien est tailleur de pierre et Compagnon du Devoir. Rencontre avec les faiseurs de rêve.

 

Hervé était là à la genèse du projet, en 2013, lorsque tout a commencé. Il a contribué à sa restauration et connaît le Château de Maubreuil dans ses moindres détails, il sait où passe le chacun des câbles qui le composent… De la robinetterie des 14 suites de l’hôtel cinq étoiles à leurs équipements technologiques et aux Hammam, Sauna et Jacuzzi du Spa, tout doit être parfait pour offrir aux clients une parenthèse hors du temps. “Il y a toujours à faire, et j’en apprends chaque jour. C’est un vrai privilège de travailler dans un cadre si singulier, si prestigieux. Nous sommes aux portes de Nantes, et pourtant on œuvre au cœur d’un véritable écrin de verdure. C’est exceptionnel.”


Fabien a lui aussi rejoint le projet dès ses débuts, il y a 7 ans. Ce Compagnon du Devoir, qui a travaillé à Chambord ou à Notre-Dame de Paris, est en charge de la rénovation des murs, qu’il a fallu entièrement restaurer. “Nous avons eu la mauvaise surprise de nous apercevoir que 60 à 70% des pierres de tuffeau étaient abîmées. Il nous a fallu les enlever une à une, pour en tailler à l’identique avant de les reposer, une à une à nouveau”. Dans le cadre du Tour de France des Compagnons du Devoir, une quinzaine de jeunes ont fait étape au Château de Maubreuil pour assister Fabien dans cette tâche ambitieuse, en apprentissage ou en perfectionnement. “Ce chantier a été pour eux une excellente opportunité d’apprendre le métier, car il est rare d’avoir l’occasion de tout gérer de A à Z avec une telle liberté créative comme cela a été le cas grâce à la confiance que nous ont accordé les propriétaires. Cela a été une vraie aventure humaine, dans la pure tradition du compagnonnage. Depuis, certains jeunes ont été reçus compagnons.”

Petite anecdote : les épreuves 3D de certaines des moulures restaurées ont été réalisées avec de la terre glaise prélevée dans l’enceinte du domaine avant d’être reproduites en pierre de tuffeau.

Partager sur..