Château de Maubreuil

PORTRAIT

Portrait de Laura, Spa manager et Spa praticienne 

Chaque jour, elle veille au bien-être absolu de ses clients et de ses équipes pour offrir des soins de qualité et un service irréprochable. Elle s’applique à faire de chaque visite au spa une expérience incroyable et un souvenir impérissable. Rencontre avec Laura, responsable du spa du Château de Maubreuil, premier hôtel 5 étoiles de la région nantaise.

Très jeune, Laura se passionne pour l’univers de l'esthétique. "Ma maman me laissait l’accompagner chez l’esthéticienne et je regardais avec admiration ces femmes qui prenaient soin des autres. J’adorais l’ambiance d’un salon de beauté, l’odeur des produits et de la cire”. C’est donc tout naturellement qu’elle se dirige, après la 3ème, vers des études d’esthétiques. CAP, BAC PRO et BTS en poche, Laura se forge une solide expérience en intégrant de grandes chaînes de beauté et en officiant à son compte.

En 2019, un magnifique challenge s’offre à elle avec l’ouverture du Château de Maubreuil et de son tout nouveau spa partenaire Cinq Mondes. Engagée en tant que responsable, Laura part d’une page blanche pour créer un espace de bien-être. Elle choisit l'équipement, les produits, les praticiens et la carte des soins. Au quotidien, les missions de spa manager sont nombreuses : “Je coordonne le bon fonctionnement du spa, de l’équipe et de ses activités de bien-être annexes (pilates, sophrologie…). Je suis également en cabine pour pratiquer nos soins auprès de nos clients.” explique-t-elle. Ce qu’elle affectionne particulièrement, c’est le contact client que ce soit pour un massage ou un conseil, “Notre métier est fait de partage et de générosité” s’enthousiasme-t-elle.

Pleine d’ambition et inspirée par le cadre exceptionnel qu’offre le château, Laura souhaite révéler tout le potentiel que peut offrir le spa du Château de Maubreuil “J’aimerais que le spa devienne un lieu incontournable et la référence du bien-être haut de gamme de la région. Un lieu où les gens se sentent bien et peuvent venir se ressourcer” conclut-elle

Partager sur..