Château de Maubreuil

PORTRAIT

 

En cuisine avec Chloé, second de notre restaurant gastronomique 

 

A 25 ans, Chloé a parcouru le monde et travaillé dans des hôtels 5 étoiles, notamment en Australie, en Angleterre, à Saint Barthélémy ou encore en Corse. Il y a un peu plus d’un an, début 2020, elle intègre les équipes du restaurant gastronomique du Château de Maubreuil, près de Nantes, en tant que second de cuisine. Rencontre avec une jeune femme pétillante et passionnée.

 

Il y a 7 ans, son diplôme en poche, Chloé décide de réaliser son rêve : “J’ai eu la chance de pouvoir concilier mon goût pour le voyage et la possibilité de travailler dans de belles maisons, dans les cuisines d’hôtels prestigieux à travers le monde. Après plusieurs années passées à parcourir le globe, j’ai eu envie d’un retour aux sources.” Au même moment, le Château de Maubreuil, tout premier hôtel 5 étoiles de Nantes, ouvrait ses portes ; une opportunité en or pour la jeune femme de 25 ans, originaire de la région, qui a fait ses études au lycée hotelier Sainte-Anne de Saint-Nazaire. 

 

“J’ai tout de suite été séduite par la proposition innovante du restaurant d’inviter un nouveau chef étoilé tous les 6 mois. C’est une incroyable chance de pouvoir travailler aux côtés de chefs que je ne connais pas, de découvrir d’autres cuisines, d’autres cultures aussi.” Durant cette première année, Chloé a déjà eu l’occasion de travailler aux côtés de chefs prestigieux tels que la marocaine Meryem Cherkaoui et les italiens Giovanni Grasso & Igor Macchia. 

 

“Cette aventure est un véritable défi de tous les jours : s’adapter à une nouvelle carte, à un nouveau chef, s’assurer que sa vision, sa patte, infusent tous les aspects de la cuisine, être son bras droit en somme. C’est cela le rôle d’un second.” Une responsabilité qui implique une connaissance et une maîtrise aiguës de chacun des postes de la cuisine. “Nous découvrons et évoluons tous ensemble, avec les chefs et l’ensemble de l’équipe, c’est une véritable aventure humaine qui demande une grande adaptabilité et beaucoup d’organisation”, conclut Chloé.

Partager sur..